Sur les traces de Gauguin

On n'arrive pas par hasard dans l'archipel des Marquises, encore moins de choisir d'y vivre ou d'y mourir.

 Iles de lave perdues dans un immense désert océanique de vagues et d'écumes, gardiennes d'une identité originale et rude, les Marquises sont une expérience à part pour le visiteur en quête d'authenticité.

C'est à Hiva-Oa, l'une des treize îles de l'archipel, que Paul Gauguin choisit  pour s'éloigner de la civilisation. Il peignit ici aux Marquises les plus belles toiles de sa période océanienne.

P1030910  P1030911

Il avait fait bâtir sa maison qu'il avait dénommée 'la Maison du Jouir". Sur un bandeau de bois, ornant l'entrée il avait fait  sculpter cette phrase non moins équivoque

"Soyez amoureuses et vous serez heureuses" - "Te faruru" : ici on aime

C'est vous décrire le personnage marginal qu'il était devenu !

P1030913

Espace culte dédié au peintre et à ses oeuvres. 

P1030926  P1030903

 

Les paysages rappellent les toiles... 

P1030945  le cheval blanc

les toiles se mêlent aux paysages... 

unterdenpadanusbaeumen  P1030946

 le temps n'a pas de prise aux Marquises.

Atuona - Gauguin  P1030892

 

La couleur seulement magnifiée...

P1030993  gauguin_aquarelle_1893_manuscrit_noa_noa

Gauguin avait enfin trouvé ce qu'il cherchait dans son plus profond.

arearea - Gauguin  P1040015

  

P1030962 

Il repose désormais dans le petit cimetière sur la colline dominant le village d'Atuona, avec pour compagnon de repos, tout à côté un autre personnage aussi célèbre, que Brel.

Leurs noms à jamais soudés à présent ont fait de cette île une destination mythique.

P1030886  P1030885

Une destination du bout du monde.

 

P1030917  P1030932  P1030920